Que faire en cas d’accident de voiture ?

Que faire en cas d’accident de voiture ?

Dans le cas d’un accident de voiture, il convient avant tout de garder son calme et d’avoir les bons réflexes pour que tout le monde puisse être secouru et/ou rester en sécurité afin par la suite de réaliser un constat à l’amiable dans la mesure du possible. Alors quelles sont les étapes à effectuer en

Dans le cas d’un accident de voiture, il convient avant tout de garder son calme et d’avoir les bons réflexes pour que tout le monde puisse être secouru et/ou rester en sécurité afin par la suite de réaliser un constat à l’amiable dans la mesure du possible. Alors quelles sont les étapes à effectuer en cas d’accident de voiture ? Réponses !

Garder son calme et sécuriser la zone

Lorsqu’un accident de voiture survient, peu importe la situation et le stress que cela génère, il convient de tenter de garder son calme afin de ne pas commettre d’erreur. En premier lieu, il est nécessaire de sécuriser la zone en enfilant un gilet rétro-réfléchissant, en allumant ses feux de détresse et en plaçant un triangle de signalisation en amont du véhicule accidenté pour prévenir les autres véhicules.

Si quelqu’un est blessé ou a subi un choc, il est aussi très important d’appeler rapidement les secours au 15 ou 18 (mais aussi au 112 sur les téléphones mobiles) ainsi que les forces de l’ordre au 17. Quel que soit l’état de la personne accidenté, il ne faut surtout pas la déplacer à moins qu’elle se trouve à proximité d’un incendie ou encore d’une potentielle explosion par exemple.

Il peut aussi être intéressant de relever les coordonnées d’éventuels témoins en cas de désaccord par la suite sur la façon dont s’est déroulé l’accident.

Ce n’est qu’une fois que la zone aura été sécurisée et que les secours ainsi que les forces de l’ordre auront été prévenus qu’il sera alors possible de remplir un constat à l’amiable afin de décrire avec précisions les circonstances de l’accident pour en faire part à son assurance.

Effectuer un constat à l’amiable

C’est ensuite un document que l’on appelle un constat à l’amiable qui doit être rempli. Ce document est fourni par son assurance auto et doit en principe se trouver en permanence dans son véhicule. Les coordonnées des conducteurs, mais aussi différentes informations seront à remplir puis à signer par les deux parties. Le constat doit ensuite être envoyé à son assurance au maximum 5 jours après l’accident de voiture.

Le constat doit être rempli avec précision et n’a pas pour objectif de déterminer la responsabilité des conducteurs, c’est à l’assurance de se charger de cette étape. Les conducteurs devront donc simplement remplir ce document en délivrant le maximum d’informations. Si plus d’un véhicule est impliqué comme dans un carambolage par exemple, il est nécessaire de remplir un constat avec le véhicule qui précédait le sien ainsi que celui qui suivait le sien.

En cas de désaccord, il est préférable de ne pas signer le constat et d’effectuer sa propre déclaration à son assurance en fournissant notamment le numéro de plaque d’immatriculation de l’autre personne impliquée dans la partie « observations » du constat.

Qui plus est, il se peut qu’une expertise soit à réaliser sur le véhicule. Il n’est donc pas conseillé de faire réparer ce dernier avant que l’assurance ait pu recueillir tous les éléments dont elle peut avoir besoin pour comprendre les circonstances de l’accident de voiture.

Avatar
Michel
ADMINISTRATOR
PROFILE

Posts Carousel

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *