Comment bien choisir sa voiture ?

Choisir sa voiture n’est pas un exercice facile, surtout lorsqu’on n’est pas un expert du domaine. Qu’il s’agisse d’un véhicule neuf ou d’occasion, les multiples offres disponibles aujourd’hui sur le marché automobile rendent cet exercice de plus en plus ardu. De fait, il est particulièrement difficile de faire le choix d’une voiture de manière pertinente.

Choisir sa voiture n’est pas un exercice facile, surtout lorsqu’on n’est pas un expert du domaine. Qu’il s’agisse d’un véhicule neuf ou d’occasion, les multiples offres disponibles aujourd’hui sur le marché automobile rendent cet exercice de plus en plus ardu. De fait, il est particulièrement difficile de faire le choix d’une voiture de manière pertinente. Toutefois, avant de commencer toute recherche, il est important de bien identifier ses besoins et de définir son budget. Ce n’est qu’après que pourront s’ajouter d’autres critères qui divergent d’un individu à un autre. Découvrez-les de ce pas !

Décider de prendre une voiture neuve ou d’occasion

Le choix d’une automobile entre un modèle neuf ou d’occasion n’est pas toujours chose aisée. Choisir sa voiture entre ces deux variantes est souvent la principale interrogation. Quelquefois, il est vrai qu’un véhicule d’occasion avec peu de kilomètres au compteur est une belle aubaine. Nonobstant, il faut tout de même peser le pour et le contre et savoir apprécier l’état de la garantie en lien avec la date d’immatriculation du véhicule. C’est pourquoi l’acheteur peut également flairer du côté des occasions récentes. Une occasion récente est une auto qui a moins d’un an et un très faible kilométrage.

En effet, il n’est pas ordinaire d’avoir la possibilité de choisir sa voiture auprès d’un particulier prêt à la vendre durant la première année de sa mise en circulation, et il y a une explication logique à cet état de fait. Une auto neuve subit une réduction de l’ordre de 20 % de sa valeur au cours de la première année. Dans le cas du choix d’une voiture au succès commercial mitigé, cette décote va au-delà de -30% la première année. Malgré cela, certains véhicules proposés par les concessionnaires sont des affaires rentables, car le kilométrage est parfois nul ; on parle alors d’une « occasion 0 km ».

De plus, il existe moult avantages à choisir sa voiture dans la catégorie des automobiles d’occasion récente. Le principal argument est bien entendu un prix d’achat au rabais. À cela s’ajoute l’immédiateté de la disponibilité de l’automobile. Par contre, l’inconvénient avec ce choix de voiture est la courte durée de validité restante de la garantie-constructeur, puisque cette dernière commence à la date de première mise en circulation du véhicule. L’on peut y ajouter la restriction de choix dans cette catégorie de voiture et l’impossibilité de bénéficier du bonus écologique.

À contrario, choisir sa voiture dans la rubrique des véhicules neufs est le choix du bien-être assuré. L’achat d’un véhicule neuf assorti au goût de l’acheteur représente l’option de la quiétude absolue. Ce choix donne l’avantage de bénéficier à 100% de toutes les garanties du constructeur auto et d’avoir un véhicule sans défaut. Le prix d’achat est néanmoins élevé.

Prévoir un budget conséquent avant de choisir sa voiture !

Il ne suffit pas d’opérer le choix d’une voiture en se référant seulement au coût d’achat. Car, pour la rouler, il faut encore l’assurer et l’immatriculer, ce qui génère des coûts de police d’assurance, de plaque et de taxes d’immatriculation. Il faut donc, pour choisir sa voiture, inclure tous ces frais dans un budget prévisionnel. Il faut y adjoindre l’entretien immédiat de la voiture, surtout lorsqu’il s’agit d’une auto d’occasion, en tenant compte de tous les paramètres : cylindrée du moteur pour la taxe de circulation, ancienneté pour l’usure des pièces, taille des jantes pour le prix des pneus, etc.

En outre, lorsqu’un individu veut faire le choix d’une voiture, il doit préférentiellement opter pour une voiture qui correspond à ses goûts, et qu’il peut assumer financièrement. Il ne s’agit donc pas de choisir sa voiture premium pour l’exhiber devant les amis. Cependant, il faut éviter les voitures trop bon marché. Il vaut mieux investir plus d’argent dans une voiture plus neuve et moins kilométrée que de se procurer une épave qui reviendrait trois fois plus couteux à cause des dépenses de réparations.

Aussi, si le budget de l’acquéreur le permet, une voiture neuve le met à l’abri des ennuis par sa garantie légale. Mais, dans ce cas il n’est pas fréquent de pouvoir trop gratter sur le prix. Choisir sa voiture parmi celles d’entrée de gamme expose également au risque de se trouver avec un véhicule mal équipé. Il faut être exigeant sur certains dispositifs : la climatisation et l’installation Bluetooth sont aujourd’hui des éléments indispensables pour souhaiter garder une bonne valeur de vente à l’avenir. Il ne faut pas manquer de souligner les points qui peuvent susciter l’insatisfaction. Ce sont ces derniers qui permettent de faire baisser le prix du modèle convoité.

Bien plus, il ne faut pas hésiter à demander une ristourne ou bien tenter de négocier des équipements supplémentaires dans le cas d’un achat neuf, puisqu’ il y a toujours la possibilité de négocier. Choisir sa voiture parmi les modèles en occasion peut être du billard, surtout si le vendeur a du mal à s’en séparer. L’acquéreur pourra proposer une réduction jusqu’à 10 % ou même plus. La négociation est une part de l’intuition, il n’y a pas de procédé particulier. Et il faut savoir que le choix d’une voiture neuve coûtera aussi plus cher à assurer.

Examiner la voiture dans les menus détails

Lors du rendez-vous avec le vendeur, l’acheteur doit prendre le temps qu’il faudra pour passer le véhicule au peigne fin. L’idéal est d’être accompagné d’un spécialiste pour réussir l’exercice ; cela permet d’éviter les mauvaises surprises plus tard. C’est pourquoi il est recommandé, en voulant choisir sa voiture, de convenir d’un horaire en journée, car les défauts sont plus remarquables le jour.

Au prime abord, il est préconisé de commencer le choix d’une voiture par l’inspection de l’extérieur. Il suffit juste de se placer à quelques mètres du véhicule pour le voir dans son ensemble : la carrosserie, les pneumatiques, les feux, les rétroviseurs, le toit, sans oublier le dessous de la voiture. Ensuite, il faudra ouvrir le capot pour vérifier le niveau d’huile et demander au vendeur d’allumer le moteur, d’accélérer, de klaxonner, de projeter les phares et d’actionner les clignotants. Il faut surtout poser des questions techniques et ne laisser aucun détail.

En réalité, au moment de choisir sa voiture, l’acquéreur essaiera, une fois à l’intérieur, le réglage des sièges, la climatisation, les rétroviseurs, les témoins lumineux, les essuie-glaces, les éclairages, vitres, l’autoradio. Il faut vérifier la présence de la roue secours et le renouvellement de la climatisation s’il s’agit d’un véhicule d’occasion. Un entretien de la climatisation doit être fait tous les 24 mois avec le changement du filtre à pollen.

De nos jours, les automobiles sont devenues complètement sûres. Cela n’empêche pas l’acquéreur de consulter les résultats de crash-tests. Ce dispositif est habituellement laissé de côté, alors que la sécurité est un paramètre à prendre en compte lorsque l’on veut choisir sa voiture. Certains modèles récents de voitures disposent d’une collection d’équipements consacrés à la sécurité, comme l’airbag et les détecteurs de collision qui surveillent l’environnement pour provoquer un freinage si besoin.

Choisir le carburant de sa voiture

De manière plus générale, les propriétaires de voiture font le choix d’une voiture en se basant sur le carburant utilisé par le moteur. Le Diesel, même si le prix au litre atteint dorénavant celui de l’essence, reste profitable pour certaines utilisations. Comme il se consume moins vite que l’essence, le diesel semble plus rentable financièrement. Sauf qu’en considérant d’autres paramètres, il apparait clairement que choisir sa voiture avec un moteur diesel est une opération dont le coût est plus élevé que celle d’un moteur à essence, et parallèlement l’entretien des véhicules diesel est plus onéreux.

De même, le diesel perd de l’intérêt d’une manière globale. Il ne s’adresse désormais qu’à un public très restreint. Il peut cependant rester concurrentiel lorsqu’il s’agit de certains gros véhicules : engins agricoles ou gros SUV. De manière analogue, ceux qui font usage du tracteur fréquemment sauront se diriger vers le diesel qui conviendra absolument à ce type d’usage.

Par contre, choisir sa voiture avec un moteur essence a longtemps été considéré comme la norme. Mieux encore, ce type de moteur constamment désigné comme « non écologique » a retrouvé ses lettres de noblesse. La conception des moteurs à essence a évolué et leurs consommations sont nettement insignifiantes à celles des deux précédentes décennies. Le choix d’une voiture avec moteur essence reste très plurivalent et convient à la majorité des utilisations.

De fait, les consommations du moteur essence sont de plus en plus modiques. Mais, à y voir de plus près, il est remarqué que les moteurs se complexifient au fil des années. Les concepteurs préfèrent même le filtre à particule, particularité des moteurs diesel depuis une décennie. Choisir sa voiture dans cette catégorie est n’est pas pour autant rentable. Car, la baisse des consommations ne devrait donc pas rendre le moteur plus économique pour autant.

Par ailleurs, les moteurs essence sont adéquats pour tout type de trajets, particulièrement les déplacements urbains. Mais, la consommation a tendance à s’accroitre de manière vertigineuse sur autostrade pour les automobiles n’ayant pas une boîte de vitesse longue. Suralimentés et désinfectés, les moteurs essence de nos jours se conduisent comme des moteurs diesel. Choisir sa voiture avec un moteur essence a tout de même l’avantage que le moteur n’endurera pas le phénomène d’encrassement des moteurs diesel, même pourvus d’un filtre à particules.

Avatar
Michel
ADMINISTRATOR
PROFILE

Posts Carousel

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *